ACTUALITÉS
 

Assainissement Non Collectif : Vers un guide d’information à destination des usagers

publié le 31 août 2012

Mieux connaître les installations d’assainissement non collectif pour mieux les choisir, tel est le titre du guide d’information à destination des usagers de l’ANC initié par le Ministère de l’Ecologie dans le cadre du PANANC (Plan d’Actions National Assainissement Non Collectif).
Ce guide d’information est élaboré, par un groupe de travail composé de plusieurs acteurs : MEDDE, FNSA, IFAA, APMS, GRAIE, CLCV, FFB, ONEMA, AESN, ASTEE et sera diffusé avant la fin de l’année.
Ce travail collaboratif, engagé en 2011, aboutira avant la fin d’année à la diffusion d’un guide d’information à destination des particuliers.

Elaboré sous forme de fiches, ce document reprend à la fois les obligations réglementaires incombant à l’ensemble des acteurs de l’ANC ainsi que la présentation des différentes familles d’installations. Devant un large panel de solutions de traitement, il semblait en effet de plus en plus difficile pour le particulier de s’y retrouver.

Mais la vraie plus value de ce guide réside dans les grandes questions à se poser avant d’investir dans une installation, reprise dans un chapitre scindé en trois thèmes :
-  ce que je peux faire sur ma parcelle (contraintes techniques),
-  ce que je veux faire sur ma parcelle (mes exigences)
-  quel poste de dépense associé à ce choix dois-je prendre en compte ?

Autant d’interrogations nécessaires pour permettre à l’usager d’instaurer un dialogue avec les entreprises et de s’assurer de l’adéquation de l’installation proposée à ces critères de faisabilité, d’exigences et de fonctionnement dans la durée.
« Notre volonté au travers de ce guide est avant tout d’apporter de l’information au particulier pour qu’il puisse faire son choix en toute connaissance de cause. Ce n’est nullement un outil de comparaison entre les différentes filières mais bien un outil d’accompagnement complémentaire aux conseils des professionnels » témoigne Jessica Lambert en charge de ce dossier au Ministère de l’Ecologie.

Mis à disposition dans un premier temps en version électronique, le Ministère compte sur l’ensemble des acteurs que sont les SPANC, les Conseils généraux, les Agences de l’Eau et plus largement tous les professionnels de l’ANC pour une large diffusion de cet outil auprès des particuliers.